Comment régler le problème de démarrage Polo ?

problème de démarrage Polo

Un problème très récurent pour toutes les voitures, peu importe sa marque, est le refus de démarrage, et il a été constaté que ce problème provient beaucoup plus lorsque le climat enregistre un grand taux d’humidité à la suite d’une infiltration d’eau ou de sa condensation dans les voix, nous allons voir ensemble, les catastrophes qui peuvent être causées par l’humidité, avec des solutions envisageables afin de pouvoir redémarrer sa polo.

Qu’est-ce qu’il peut empêcher le démarrage d’une polo ?

En réalité, et selon l’expérience de certains, ce modèle de voiture demeure très accessible à cette panne causée par l’humidité, une défaillance qui peut être enregistrée lors d’une journée pluvieuse, ou brumeuse, ce qui peut être engendré à cause de quelques problèmes mécaniques, dont:

  • Tôle et conduites rouillées;
  • une infiltration de l’eau;
  • un câblage défaillant;
  • un problème mécanique.

Il faut savoir que la pénétration de l’eau reste la chose la moins agréable et la plus dangereuse qui puisse se produire, qui peut accéder de l’échappement, l’eau trouvera son cours dans les conduites jusqu’à atteindre la partie de la motorisation quand elle endommagera le système de combustion, dans ce genre de cas, il est primordial de ne peut tenter d’allumer le démarreur afin d’éviter que l’eau ne coule dans tout le moteur.

La présence de vapeur d’eau aussi peut atteindre le système électrique du véhicule, et de ce fait, il est recommandable de vérifier le pourcentage de présence d’humidité afin de mettre fin à cette panne. De plus, la présence fréquente d’humidité peut provoquer la rouille avec l’oxydation des métaux, et ce sur l’ensemble des composants du système mécanique de la voiture en question, et ceux qui sont sous le capot sont le plus exposés, mais une solution est envisageable à savoir l’application de l’anti rouille.

Cependant, cette défaillance qui est causée par l’infiltration d’eau au niveau des pièces du véhicule, tel que le starter, embrayage ou frein, peut empêcher la polo de démarrer.

De quelle manière nous faisons face à un non-démarrage d’une polo à cause de l’humidité ?

La première chose à faire lors de la pénétration d’eau ou d’humidité à l’intérieur d’un véhicule est d’enlever cette eau, afin de réduire les risques d’infiltration dans le moteur, et aussi d’éviter à rouiller parties métalliques du mécanisme, et aussi l’apparition de mauvaises odeurs, et pour le faire, vous pourriez utiliser une éponge et le faire passer manuellement ou carrément prendre un aspirateur sec.

Dans la majorité des situations, le risque de non-démarrage de la polo demeure très réduit, dans le cas de la survenance de cette panne, il se peut qu’il soit nécessaire de laisser un peu de temps, ce qui permettra aux compartiments et aux câbles de sécher, sinon il est nécessaire de savoir qu’il ne faut pas forcer le démarrage, sinon vous allez déclencher le système hydraulique et vous serez dans l’obligation de faire appel à votre mécano.

Lors de l’application du processus de séchage des parties mécanique atteintes, il est fortement recommandé de provoquer une certaine aération à l’intérieur du véhicule, ou de mettre en marche le chauffage du véhicule. De plus que le passage d’un chiffon sec sur toutes les parties mouillées. En revanche, il est important de rester focaliser sur le fait de ne pas détériorer les autres parties ou bien de recevoir une décharge électrique.

De quelle manière peut-on garantir la protection de notre polo de l’humidité ?

Des mesures préventives peuvent être prises pour réduire le risque de non-démarrage de votre polo. Et ce, dès l’arrivée de la saison hivernale, et les périodes avec un taux d’humidité assez important.

La première recommandation serait de stationner votre véhicule dans un espace couvert et éviter de la laisser à l’extérieure, en la mettant dans un garage ou sous un tampon, ou bien tout simplement la couvrir avec une bâche en plastique.

Il est recommandé aussi de faire passer un pinceau de solvant sur les parties métalliques, et le système de câblage, et mettre un anti rouille pour réduire le risque de la rouille.

Cependant, il est aussi très important de ne pas mettre à l’écart les contrôles techniques réguliers, puisque la pénétration d’eau peut être causé par une usure d’un certain joint, ou une pièce. Une expertise spécialiste d’un mécanicien qualifié peut rapporter toutes éventuelles défaillances et la réparer pour bien prévoir les problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.